Une SCI ça sert à quoi ?

Tout d’abord rappelons qu’une Société Civile Immobilière est une société à part entière. Cette personne morale est gérée par un ou plusieurs gérants, détenue par au moins 2 associés qui sont propriétaires de parts sociales et peuvent être gérants ou pas. 

Selon son objet social elle peut avoir de nombreuses activités ( achat/vente, location, gestion de fonds et mêmes certaines activités commerciales…) 

La société doit avoir une comptabilité tenue et au moins une assemblée générale par an pour exister. 

L’avantage premier d’une Société Civile Immobilière est sa facilité de gestion. 

  • Elle vous permet de dissocier les biens qu’elle détient de ceux de votre patrimoine personnel afin de le protéger. 
  • Une SC vous permet aussi d’organiser votre succession. C’est ainsi qu’en cas de décès, vos héritiers éviteront de se retrouver en indivision (propriétaires chacun d’une partie d’un bien) mais seront propriétaires de parts sociales. Il leur sera ainsi plus simple de les gérer à leur tour ou de les revendre sans forcément avoir à vendre le bien complet si l’un des héritiers ne le souhaitait pas. 

Le fait de détenir un bien ou des fonds au travers d’une SCI peut aussi vous permettre d’organiser votre transmission en cas de démembrement (usufruit et nue-propriété) Vous pouvez ainsi décider que le gérant conserve des pouvoirs qu’il n’aurait pas en détenant le bien en direct (vente, travaux …)

L’autre avantage non négligeable est sa fiscalité. En effet, une Société Civile peut appartenir à deux régimes selon votre choix ou les détails de son activité. 

  • Le régime de l’impôt sur le revenu (IR) qui permet à la société d’être en « semi-transparence » c’est à dire que vous déclarez les revenus perçus pas la SC comme si c’était vous qui les perceviez. En cas de revente vous seriez alors assujettis à la plus value des particuliers. 
  • Le régime de l’impôt sur les sociétés (IS) c’est à dire que la société est indépendante fiscalement. Elle aura donc comme une société d’exploitation (Sarl, SAS…) les avantages (charges et amortissement), mais aussi les inconvénients (impôt sur les bénéfices de société, comptable obligatoire et règle de la plus value des professionnels). Vos revenus sont alors des dividendes. 

La SCI est un merveilleux outil patrimonial mais attention elle peut être compliqué à constituer et gérer surtout si on ne veut pas de mauvaise surprise. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *